Les difficultés sont une chance

Quoi ? que dis-je ? je sens que je vais me faire appeler Arthur .

Pourtant, chaque épreuve, chaque difficulté, chaque maladie, si insurmontables soient-elles, sont là pour nous faire grandir, pour nous élever et nous éveiller. C’est aussi une main qu’on nous tend pour accomplir du mieux qu’on peut notre mission.

- Soit on la saisit et on l’affronte tête haute (même si des fois, on a juste envie de s’enterrer et laisser passer le tumulte).

- Soit, on ne la saisit pas et on meurt intérieurement, on se détruit.

Comment savoir si cette épreuve est là pour du meilleur après ? Tout simplement en y croyant, en ayant confiance en la vie.

Il y a toujours du meilleur après, même si c’est dans d’autres dimensions inconnues.



Le mal-heure est là pour nous enseigner une vérité qu’on refuse de voir. La difficulté est là, pour nous rappeler qu’on ne vit pas ICI ET MAINTENANT.

La mal-a-dit est là pour nous dire que quelque chose cloche en nous et du coup à l’extérieur.

Tout organe qui est malade est un signal d’alerte.

L’échec est là pour nous aider à grandir.

TOUS LES PLUS GRANDS ÉTAIENT PETITS. TOUS LES PLUS GRANDS ONT ÉCHOUÉ AVANT D’Y ARRIVER. TOUS LES PLUS GRANDS ONT APPRIS

Rappelons que justement nos idoles, nos mentors ont essayé plusieurs refus avant de parvenir à leur « faim » (fin). L’ÉCHEC EST UNE BÉNÉDICTION. L’échec nous fait évoluer pour notre meilleur : DANS TOUT MAL HEUREUX.


Henry Ford avait monté deux sociétés qui ont échoué avant de devenir le père du fordisme.

Steve Jobs a été viré d'Apple et avoir conçu trois modèles d'ordinateurs invendables. Désormais, c’est un visionnaire.

Avant d’être mondialement connue, Opra Winfrey est partie de rien et a connu plusieurs malheurs.

Le manuscrit de JK Rowling a été refusé par plusieurs maisons d’édition avant que Harry Potter devienne un bestseller (il suffit d’un seul…).

On peut citer aussi Michaël Jordan, Bill Gates, Walt Disney, Thomas Edison qui ont réussi après avoir galéré.

« J’ai raté 9000 tirs dans ma carrière. J’ai perdu presque 300 matchs. 26 fois, on m’a fait confiance pour prendre le tir de la victoire et j’ai raté. J’ai échoué encore et encore et encore dans ma vie. Et c’est pourquoi je réussi ». MICHAEL JORDAN

LES ÉCHECS SONT DES TREMPLINS VERS LA RÉUSSITE.

Tout comme la maladie, les difficultés de la vie sont là pour nous lettre un bon coup de pied au derrière et nous dire « eh oh, maintenant tu te bouges et tu t’écoutes. Soit tu réussis, sois, tu lâches tout mais tu reviendras revivre cette expérience indéfiniment tant que tu n’auras pas compris la leçon ».


Dieu ne t’envoie pas d’épreuve que tu ne peux pas surmonter


Avant d’arriver sur terre, ton âme a choisi ton histoire, tes rencontres, tes leçons. Tu reviens pour apprendre les bases des valeurs humaines. Donc quand quelque chose ne va pas en toi ou autour de toi (ton monde intérieur se reflète à l’extérieur) REGARDE EN TOI. Inspire, expire et pose-toi ces questions :

- Que puis-je changer pour m’en sortir ?

- Est-ce que je change mes objectifs ?

- Est-ce que j’ajuste mes rêves ?

- Est-ce que je fais du vide autour de moi pour attirer les bonnes personnes ?

- N’y a-t-il pas une leçon cachée derrière ce que je dois apprendre ?

- Où sont les opportunités de la vie ? Cachées ? Bon OK, alors j’ouvre mes yeux !


En clair, Il y a toujours une raison pour tout et il y a toujours des miracles quand on est prêt à grandir.