top of page

Mon retour sur "Je revenais des autres" de Mélissa Da Costa

« Je revenais des autres » de Mélissa Da Costa

✨Mon avis : un livre qui transporte mais surtout, qui bouleverse.

On suit le destin d’Ambre, une jeune femme de 20 ans qui tente de se suicider car elle a la sensation de ne compter pour personne. Son amant la sauve et l’envoie dans un village de montagne (Arvieux) chez des amis à lui. Il espère que là-bas, elle se reconstruise.

D’abord, sur la réserve, Ambre va petit à petit découvrir que la vie peut être fluide, simple, belle et surtout que l’amitié est un beau cadeau. Quelques saisonniers l’aideront, tous à leur manière, à devenir celle qu’elle est censée devenir. Car Ambre, malgré ses silences, pourrait ne pas être si transparente…


Ambre, malgré sa jeunesse, pourrait bien être à elle seule une belle leçon de vie

Ambre, malgré son manque d’estime, pourrait bien découvrir l’amour.

Ambre, malgré son apparence, pourrait bien faire tomber les apparences (justement)


📚 Ma conclusion :

Je découvre la plume de cette auteure et j’avoue que je vais courir me procurer « les douleurs fantômes » qui est la suite de ce roman.


🧚‍♂️Mon passage préféré :

"Longtemps j’ai cru qu’être heureux, c’était trouver une stabilité, vivre un bonheur sans tache, jamais troublé, jamais questionné. Ne pas faire de vagues. Finalement, j’ai compris qu’être heureux, ça peut être au contraire choisir de faire table rase du passé, perdre des gens pour prendre le risque d’en rencontrer d’autres. Être heureux, c’est quelque chose qu’on obtient quand on a eu le courage de tout envoyer balader et qu’on a pris le risque de tout recommencer à zéro. Être heureux, ce n’est pas la sérénité, le calme et le bonheur sans vagues. C’est au contraire être capable de tout faire voler en éclats, de tout remettre en question, toute sa vie si on le souhaite."



Synopsis :

Il a quarante ans, il est marié, directeur commercial et père de deux enfants. Elle a vingt ans, elle n’est rien et elle n’a personne. Que lui. Quand elle essaie de mourir, il l’envoie loin, pour qu’elle se reconstruise, qu’elle apprenne à vivre sans lui. Pour sauver sa famille aussi. C’est l’histoire d’un nouveau départ dans un village de montagne, l’histoire d’un hôtel, de saisonniers qui vivent ensemble, qui se jaugent, se méfient, se repoussent… C’est l’histoire d’amitiés, de doutes, de colère, de rancœur, d’amour aussi. C’est l’histoire des autres… ceux qu’on laisse entrer dans sa vie… ceux qui nous détruisent mais surtout ceux qui nous guérissent.



19 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page