top of page

Mon retour sur "Merci, gracie, thank you" de Julien sandre

ALERTE COUP DE CŒUR !!!

J’ai dévoré « Merci, Grazie, thank you » pendant mes premiers jours de vacances. J’aime toujours autant la plume de Julien Sandrel. Elle est délicate et pleine de bonnes ondes.



On suit Gina, cette mamie italienne au grand cœur, qui va gagner au Casino une importante somme d’argent. De là, elle va décider de remercier à sa façon toutes les personnes qui l’ont aidée, à un moment ou à un autre, en leur laissant une part de son gain. Avant son départ, elle décide de laisser une lettre à sa petite-fille Chloé et son amie Olga pour les rassurer. C’est alors que les deux femmes décident de retrouver Gina, la croyant en danger.


Mon avis :

On ne s’ennuie pas en compagnie de Gina. À 85 ans elle ose réaliser son rêve de voyager pour des « bonnes causes ». On aime également Olga qui est farfelue et intrépide. Et puis Chloé qui en découvre chaque jour au sujet de sa grand-mère. Mais surtout, Chloé qui a un sentiment de culpabilité, qui a un certain mal de vivre. Elle semble être l’opposé de sa grand-mère et pourtant… Leurs destinées pourraient bien être liées et la gratitude pourrait bien agir sur elle aussi.

Le lecteur va être amené à voyager au fil des mots de Paris à New York. Ce voyage est celui de l’amour et de la gratitude.

Il va être amené à se questionner sur l’importance du pardon et celui de réaliser ses rêves, à n’importe quel âge. Gina ne laissera pas qu’une partie de son gain, elle y laissera des parcelles de son âme. Chaque personne aura conduit cette amie au cœur d’or à être la personne qu’elle était censée être. On ne peut qu’aimer Gina et vouloir même, y ressembler.


Ma conclusion : la gratitude est omniprésente dans ce roman, elle frappe à chaque page.


Mon passage préféré :

Et soudain, je comprends que mon bonheur est là. Dans ces petits riens.
Ma vie est insignifiante, une poussière sans aucune importance à l'échelle de l'univers, mais c'est la mienne.

Synopsis :

Il n’est jamais trop tard pour dire merci

Gina, charmante vieille dame d’origine italienne qui mène une existence modeste à Paris, a un péché mignon que tout le monde ignore : elle va chaque mois jouer aux machines à sous. Et voilà qu’un jour, elle gagne…

Aussitôt, Gina prend une folle décision : cet argent, elle va le partager avec chacune des personnes qui ont joué un rôle dans sa vie et qu’elle n’a jamais pu remercier. Alors sans rien révéler à quiconque de son gain ni de ses intentions, Gina s’envole sur les traces de son passé…

Lorsque sa petite-fille Chloé découvre la « fugue » de sa grand–mère adorée vers New York, elle décide de partir à sa recherche, accompagnée, à son corps défendant, par la très loufoque et envahissante meilleure amie de Gina qui a le don pour les mettre dans des situations impossibles.

Commence alors pour les trois femmes un voyage riche en émotions fortes, entre fous rires et larmes, entre gratitude et transmission, rythmé par les secrets de Gina et les soubresauts d’une Histoire pas si lointaine...

Toute la puissance d’émotion de Julien Sandrel


6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page