top of page

Chronique littéraire : Haute saison d'Adèle BRÉAU



✳️Mon avis Un roman qui se lit rapidement même s’il y a beaucoup de personnages et de « péripéties ».

Les personnages font leur entrée dès les premières pages. On les aime, on les plaint et on les déteste (mention spéciale à Mathias — le père overbooké et désagréable).

Le lecteur fait donc connaissance avec Matthias, Chantal, la mamie qui se demande ce qu’elle fait dans ce club de vacances avec ses deux petits-enfants), Fanny, la femme en mal d’amour et en détresse ( je ne vais pas spoiler ), le maitre d’hôtel Germain qu’on a du mal à cerner….

Bref, tant de personnages auxquels on va aisément s’identifier, prendre parti même.

Là commence l’histoire au Club de vacances avec les animateurs un peu olé olé qui adorent qu’on les tutoie, les vacanciers plus ou moins stressés ou à l’inverse, ultra baba cool.

Ce roman me fait penser à la série « camping Paradis » tant j’ai été emportée par le scénario.

Je verrai bien Linda Hardy dans le rôle de Fanny…


✨🌠La plume est fluide, le passé et la personnalité des quatre compères sont bien travaillés.

L’histoire (ou plutôt les histoires) permet de se réconcilier avec la partie sombre qui dort en nous.

Et puis quelle évolution tout au long de ces pages !

Il faudra attendre la seconde partie du livre pour découvrir les secrets que renferment Matthias, Fanny, Germain et Chantal… Suspens…


Citation préférée : Vous savez, les épreuves, on peut les accueillir en victime, se persuader qu'on n'y est pour rien, que c'est injuste, et qu'on ne méritait pas de les subir. Et puis on peut aussi s'en servir comme d'un tremplin, ou du moins les prendre comme une manière différente de voir le monde.

Synopsis :

Un club de vacances sur la côte basque.Quatre solitudes qui n’auraient jamais dû se rencontrer.Une histoire d’amitié et de rédemption.Anglet, fin juillet. À la réception du Club Océan, Germain accueille comme chaque semaine les nouveaux arrivants, avec un mélange de plaisir et d’appréhension..


19 vues0 commentaire

Opmerkingen


bottom of page