top of page

Chronique sur "Les victorieuses" de Laetitia Columbani

Dernière mise à jour : 3 janv. 2022

Mon retour sur « Les Victorieuses » de Laetitia Colombani édité chez Grasset.


✳️Mon avis :

Que c’est doux et poétique alors que l’histoire n’est pas un conte de fées !

On suit le destin de plusieurs personnages.

La condition de la femme est mise en lumière, de nos jours et un siècle plus tôt. Bien sûr la condition de la femme a évolué, pourtant il reste encore beaucoup d’étapes à franchir pour que la FEMME (avec un grand F) illumine encore plus le monde .

L’auteure arrive à faire entendre au lecteur que tout n’est pas rose (même si la couverture du livre est un beau rose flashy), quand on est une femme, une mère, une sœur, une bosseuse.


Tout y est dépeint avec justesse et parfois avec mélancolie.


Solène, le personnage principal va connaitre des tourments, certes, mais surtout un beau virage au niveau de sa vie professionnelle et sociale. Suite à un évènement tragique survenu à son travail, elle va devenir bénévole en tant qu’écrivain public au « Palais de La femme », un foyer au cœur de Paris.

En parallèle, on suit également la mission que s’est dédiée Blanche, à savoir aider les plus démunis et faire ainsi bouger les mentalités, faire évoluer le monde.

Blanche et Solène feront la rencontre de femmes tourmentées. Toutes des écorchées de la vie. Toutes des battantes.

Toutes ont une personnalité forte,

Toutes ont une histoire hors du commun.

Toutes ont connu la misère,

Toutes ont connu les galères.

Toutes donnent des claques au destin

Toutes veulent se construire une meilleure fin

Toutes se battent à leur manière.

Toutes seront sur le chemin de Solène pour bâtir son futur empire intérieur ; pour le construire avec des fondations de partage, de bienveillance mais aussi de solidarité.


✨🌠 Mon avis :

Ce récit est bouleversant car c’est une leçon – que dis-je – PLUSIEURS leçons de vie.

Cette histoire nous oblige à revoir le sens de notre vie et nous pousse dans nos retranchements.

Cette histoire est un hymne à la solidarité et à la bienveillance.

La vie ce n’est pas de croitre dans son coin. La vie c’est aider son prochain.

Ce que j’ai agréablement savouré, c’est la poésie qui se dégage de l’écriture de l’auteure. Elle arrive à faire des vers et des rimes à chaque paragraphe. Ce n’est pas de l’écriture c’est un art !


⭐Citations préférées :

"Solène est un petit oiseau tombé du nid, qui tente d’éteindre un incendie. Son action est infime, dérisoire – ridicule, diraient certains. Mais elle fait sa part ».

« Ensemble, ils vont gravir le chemin sur lequel ils se sont engagés. Si les traits de leurs visages se sont affaissés, si leur démarche est un peu moins assurée que par le passé, l’amour est toujours là. Et il va les conduire jusqu’au sommet ».





bottom of page